Editions L. Mauguin : VitresGriffeesEteintes

Accueil :: Auteurs Catalogue Revue Evénements Bibliothèque Contact Mon Panier Mon compte

Vitres griffées éteintes


Martin Ziegler

Prix Claude Sernet 1998

La poésie elle-même est au centre des poèmes de Martin Ziegler comme une exigence pour soi-même, comme le possible scellement d'une communauté recherchée dans l'hiver qui rayonne et pourtant la tentation du midi, entre la blessure de l'homme seul - ou sa triste impuissance à panser la souffrance de l'autre - et l'infinie tendresse du « marcheur serré » se projetant perpétuellement dans l'inconnu, le vide, guettant de toute son attention la fulgurance de la vipère, le mouvement d'une grive annonciatrice, le sens révélé autour et sous le mot plus que dans le mot. Vingt-huit poèmes d'une densité et d'une tension magnifiques, graves, atteignant une terrible évidence, empreints de chaleur et de distance à la
fois.


Poetry itself is at the center of Martin Ziegler poems, like self-addressed demands, like a possible cement of a community searched for in the radiant winter and still the temptation for the south, between the pain of the man aware of his loneliness - of his sad inability to dress the other's wound - and the infinite tenderness of the "straight walker" who perpetually projects himself into an unknown space, watching for the lightning of the viper, the movement of a promising blackbird, the sense revealed around and under the word rather than through the word. 28 poems of magnificent tension and density, reaching a terrible evidence, full of warmth and distance at the same time.


Tirage de tête de vingt-deux exemplaires enrichis d'une photographie de Danilo Pellegrini signés par l'auteur et le photographe l'exemplaire : 45 euros

Par Martin Ziegler


11,50 euros
2-912207-06-1
poésie


Ajouter au panier

There are no comments on this page. [Add comment]

Valid XHTML 1.0 Transitional :: Valid CSS :: Powered by WikkaWiki
Page was generated in 0.0234 seconds