Editions L. Mauguin : MartinZiegler

Accueil :: Auteurs Catalogue Revue Evénements Bibliothèque Contact Mon Panier Mon compte

Martin Ziegler


image

Né à Stuttgart (Allemagne) en 1956. Après des études diverses (littérature, sciences humaines), travaille avec Michel Foucault pendant 6 ans sur la notion de bios. Il se consacre depuis 30 ans à l’écriture, son premier ouvrage paraît en 1986. Son travail est traduit en allemand et en italien. Il fait l’objet d’adaptations théâtrales et d’études critiques. Martin Ziegler vit entre Paris et différents lieux à la campagne.

1998 : prix Claude Sernet (décerné aux Journées poésie de Rodez fondées par Jean Digot) pour son premier recueil de poèmes Vitres griffées éteintes.

2003 : prix de l’Organisation Européenne des Auteurs, décerné à Minden, Allemagne, pour la parution de Vers un jour de buis et l’ensemble de son œuvre poétique.

1997-2011 : nombreuses lectures publiques en France et à l'étranger : Paris, province, Brême, Prague, Heidelberg...

janvier 2009 : rencontre-discussion avec Durs Grünbein à l’université de Heidelberg.

2011 : parution de Foery (poèmes) et de Notes Laura Fiori (proses)

projection au cinéma Accattone (Paris 5e) de Nice Lago, premier film de Martin Ziegler

2015 : Postface de Martin Ziegler à l'édition allemande des Poèmes de Samuel Wood de Louis-René des Forêts, intitulée "Réflexion sur une langue en souffrance" (cf. Bibliographie).

février 2016 : sélection de la trilogie de Martin Ziegler par le cinéma Le St André des Arts à Paris. 14 projections dans le cadre des Découvertes du St André des films Gon' (Alice), With Out, librement adapté par l'auteur lui-même de son récit poétique Ô ter abcède et enfin VWaR

image
11 au 25 mars 2017 : "C'était - poursuivre une conversation" exposition de grands dessins de M. Ziegler - Paris, galerie L. Mauguin

8 au 20 novembre 2017 PROJECTIONS au St André des Arts (Paris) du dernier film de Martin Ziegler : PATMOS


bibliographie des ouvrages de Martin Ziegler:

Filmographie de Martin Ziegler


Quelques commentaires :

« Enigmatique, la poésie de Martin Ziegler traverse l’espace aérien de la page. […] Dans une dominante d’hiver et de neige, se dessine le paysage intérieur du poète. Un pays hapax fondé sur les silences et les vestiges… Poésie des déplacements ténus, poésie du retrait et de l’effacement. […] Un souffle, pris dans sa force fugitive, une flèche, rassemblée dans son épure : un éclat. »
Angèle Paoli,
Terres de femmes, nov. 2006

« Ce qui distingue M.Z. est cette précision extrême de la langue, cette condensation de la valeur tant phonique que picturale du mot isolé qui donne naissance, avec une intensité quasi matérielle, à une syntaxe fragmentaire, emplie de lumière et de souffrance. [...]
C’est à la recherche de la vérité et au plus propre de chaque texte, à ses secrets les plus propres, que M.Z. accorde tout le soin. »
Discours d’attribution, prix 2003 de l’Organisation européenne des auteurs (extrait)

« Des poèmes au rythme vif et tendre à la fois… une étonnante absence d’histoire… un écart poétisé par rapport au monde… une parole au temps et à l’autre, où le chemin ne va pas, où le chemin est là où l’on marche, tout simplement… »
Arlette Farge,
L’histoire autrement, France Culture, 2001


Textes mis en ligne sur le site www.martinziegler.net :

"Dût-on n'y atteindre", janvier 2008.
"Comme à se taire", janvier 2009.


Publications à l'étranger :

"Verso un giorno di bosso" [
Vers un jour de buis/ extraits], in Anterem, Rivista di Ricerca Letteraria, n°74, Vérone, 2007.

"Buchsbaumtagwärts" [
Vers un jour de buis/ extraits], in Akzente, éd. Hanser, Munich, avril 2005.

"da Ô ter abcède" [
Ô ter abcède/ extraits], in Idra, éd. Marcos y Marcos, Milan, février 1999.

Adauktus oder die Fügung der Zeit [La suite des temps], éd. Jutta Legueil, Stuttgart, 1992.



A propos de Martin Ziegler :

Gerhard Poppenberg, « Zum Spurlosen hin verdichten », in Akzente, éd. Hanser, Munich, avril 2005.


Représentations :

Jour n’en montre rien, mise en scène Stefano Gilardi, Théâtre Ephéméride, Val de Reuil, mai-juin 2001

Au printemps, mise en scène Maxime Leroux, Sotteville-lès-Rouen, juin 1993

Oedipus u. Nachtische, installation pour deux magnétophones, Galerie Gutenbergstrasse 62A, Stuttgart, 1979


Radio :

Entretien avec Sophie Nauleau à propos de Foery, Notes Laura Fiori et du film Nice Lago, dans l'émission "Ca rime à quoi", France Culture, 30 octobre 2011.

Entretien avec Alain Veinstein à propos du CD
Par le recouvrement du pas, dans l’émission « Surpris par la nuit », France Culture, 21 octobre 2002.

Entretien avec Arlette Farge à propos du recueil
Chemins à fleur autrement blancs et du rapport à l’histoire pour le poète. « L’histoire autrement », France Culture, 25 juin 2001.


Interventions internationales :

Université de Heidelberg

Fondation-Günter-Grass & Institut Français - Bremen, Allemagne

Organisation européenne des auteurs - Minden, Allemagne :

Colloque sur S. Mallarmé - Lana (Autriche)

Interlese : Rencontres littéraires internationales (sous l’égide du Friedrich-Bödecker-Kreis qui promeut la lecture auprès des adolescents et jeunes adultes).


Interventions en France :

image
Nombreuses lectures personnelles à Paris :
aux éditions L. Mauguin (1997-2007), Mairie du 6e arrondissement (2008), Galerie MBH (2000), Maison des écrivains (1998), Université de Nanterre(1998)...

Lectures en province et banlieue devant des publics professionnels, de lecteurs ou d'élèves :
notamment Meudon (Lycée Rabelais, 2001), Rodez (Journées de poésie, 1999), Rouen (Librairie L'armitière, 1997), Domont (Bibliothèque, 1998)...

Expositions : espace galerie des éditions L. Mauguin


Lectures en groupe ou débats dans le cadre des "rencontres organisées par les éditions L. Mauguin"



Prix littéraires :


« Ce qui distingue Martin Ziegler est cette précision extrême de la langue, cette condensation de la valeur tant phonique que picturale du mot isolé qui donne naissance, avec une intensité quasi matérielle, à une syntaxe fragmentaire, emplie de lumière et de souffrance. [...] C’est à la recherche de la vérité et au plus propre de chaque texte, à ses secrets les plus propres, à sa raison humaine, que Martin Ziegler accorde tout le soin. [...] C’est entre les pôles que dessinent affinité et résistance, en cette tension, qu’il vit. »

Ulrieke Ruwisch, 28.9.03 - extraits du discours d’attribution du prix.


There are no comments on this page. [Add comment]

Valid XHTML 1.0 Transitional :: Valid CSS :: Powered by WikkaWiki
Page was generated in 0.0383 seconds